• aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • Vos vieux collants valent de l'or ! Une collecte inédite en Eure-et-Loir

    Pour récupérer l'énorme masse de matière synthétique générée par les dizaines de millions de collants usagés, des centres E. Leclerc d'Eure-et-Loir s'associent à une collecte

    En France, sur les 130 millions de paires de collants vendues chaque année, 104 millions finissent à la poubelle et génèrent plus de 7000 tonnes de déchets. Autant dire un véritable gisement de matière synthétique (mélange de nylon et d’élasthanne), qui s’avère complexe à recycler et qui peut être circularisé au cœur d’une nouvelle filière industrielle d’avenir en France. C’est le défi que s’est lancé Ecollant, start-up d’Auxerre (Yonne), labellisée “DeepTech” au cœur d’un écosystème d’acteurs du secteur dont Divine Paris, leader français du collant fantaisie.

    Vers une nouvelle filière textile 100% circulaire
    Jusqu’au 31 décembre 2022, ces deux partenaires organisent une collecte de collants usagés dans 85 magasins en France dont les E.Leclerc de Barjouville et d’Anet (Eure-et-Loir). Un dispositif inédit qui se veut l’une des « briques structurantes » du projet de création de cette nouvelle filière textile industrielle 100% circulaire et made in France sur le secteur du chaussant.

    Son défi : qu’il n’y ait plus un seul collant jeté à la poubelle d’ici 2026.

    Un challenge qui s’inscrit dans les fêtes de fin d’année, Ecollant et Divine Paris proposant au grand public d’associer un geste éco-responsable à leurs achats de Noël. Ils ont installé des boites de collecte dans toute la France pour récupérer tous les collants usagés. Un stock indispensable pour l’étape industrielle.

    Pour cinq collants rapportés, les clients se verront offrir un bon d’achat de 1,50 euros à valoir sur l’achat de collants Divine Paris. Cette première opération de collecte massive va nous permettre de constituer un stock indispensable à nos travaux de recherche pour ensuite entamer l’étape pré-industrielle de notre projet. L’idée est également de faire de la pédagogie auprès du grand public, de les sensibiliser sur les enjeux de la circularité sur le textile le plus jeté des dressings !

    Eric Delafontenelle
    Président de Ecollant

    La start-up a développé une première mondiale
    Fondée par des industriels de l’industrie textile, la start-up Ecollant a pour mission de développer la première filière 100% circulaire et Made in France du collant.

    Ecollant a notamment développé des procédés innovants pour séparer le polyamide de l’élasthanne et ainsi récupérer le nylon des collants pour en refabriquer.

    Une démarche menée en collaboration avec les meilleurs laboratoires académiques français et des centres techniques industriels spécialisés pour réaliser une preuve de concept à échelle industrielle.

    Ce procédé est une première mondiale qui a valu à Ecollant d’être labellisée « Deep Tech » et lauréate du “Plan France Relance” à plusieurs reprises.

    Il permettra également à l’industrie textile française d’obtenir une indépendance des matières premières du collant (Le nylon provient d’Asie du Sud Est). La production des premières collections de collants recyclés à partir des collants usagés sera lancée en 2025.

    aucun commentaire





  • aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • aucun commentaire
  • aucun commentaire